Comment appliquer la communication bienveillante dans une famille ?

communication bienveillante

Dans un foyer, lorsque les enfants sont perturbés et agités, les séances de relaxation ainsi que l’application des méthodes comme « calme et attentif comme une grenouille » ne pourrait pas suffire. Pour qu’ils puissent devenir docile, obéissant et épanoui, il est également intéressant d’appliquer dans son foyer la communication bienveillante.

Les choses à savoir sur la communication bienveillante en famille

Outre une famille, la communication bienveillante peut s’appliquer dans n’importe quel milieu (entreprise, vie associative, école…). Pensée par Marshall Rosenberg, cette méthodologie de communication non violente se base principalement sur l’écoute active et la faculté de s’exprimer correctement.

Comment appliquer la communication bienveillante dans son foyer ?

Pour appliquer la communication bienveillante dans son foyer, il faut se baser sur quatre points :

S’observer avant tout

L’observation est un paramètre très important. A cet effet, avant de corriger un enfant, les parents doivent prendre le temps d’observer ses faits et gestes et d’analyser les motivations qui lui a poussé à faire un méfait.

Savoir exprimer ses sentiments

Dans une famille, l’expression de ses sentiments relève d’une importance capitale. De leur côté, les parents doivent savoir s’exprimer que la désobéissance de leur enfant pourrait leur faire du mal. Et du côté de l’enfant, les parents doivent l’inciter au maximum à se fier à eux au lieu de se morfondre tout seul.

Avoir la faculté d’exprimer correctement ses besoins

Dans un foyer, si l’enfant sent qu’on est à son écoute, il n’a plus besoin d’attirer l’attention des parents pour exprimer ses besoins. Par rapport à cela, il faut donc être très attentif, envers lui.

Savoir effectuer une demande

Si l’envoi comme les parents effectue une requête, si cette dernière est trop exigeante, elle peut engendrer des conflits. De ce fait, afin d’effectuer une communication non violente dans le foyer, il est très judicieux de savoir exprimer poliment ses demandes.

Comment réussir l’application de cette méthode ?

En théorie, l’application de la communication bienveillante s’avère facile, mais en pratique ce n’est pas du tout le cas. Pour que ça puisse réellement fonctionner, tous les membres de la famille surtout les parents doivent s’y impliquer.

Quand faut il participer à un atelier ?

Si vous n’êtes pas parvenu à mettre en place une communication non violente dans votre foyer, il serait recommandé de participer à des ateliers. Très intuitif, en plus de l’apprentissage à mieux se communiquer dans le foyer, on serait aussi parfois convié à participer à diverses autres activités (médiation, yoga, jeux…).