Une envie de bébé a qui en parler

Une envie de bébé a qui en parler

Vous y avez réfléchi longuement, vous en avez parler à votre compagnon, à vos plus proches amis et vous vous êtes décidée : Vous voulez un bébé.

Ça y’est , c’est décidé, vous voulez faire un enfant. Mais la nature n’est pas toujours clémente. Alors que pour certaines, il ne faut que 1 ou 2 mois pour atteindre leur objectif de grossesse, pour d’autre c’est le parcours du combattant. Attente interminable, déprime à l’arrivée des menstruations et fausse joie. Comment faire face aux échecs répétitifs ? comment ne pas tomber dans l’obsession ? Quand faire appel à un professionnel ? Autant de questions et de doutes qui s’installent au fil des mois qui passe. Tenir le coup quand le corps nous berne, plus facile à dire qu’à faire.

Patience, vous avez dit patience ?

 

Comme le rappel Biolanges.fr, le blog maman de puériculture, la patience est de mise lorsqu’un couple décide de concevoir un enfant, car cela ne se fait pas du jour au lendemain et exige que certaines conditions soient réunies pour que tout fonctionne bien. Mais que cela soit dit, la nature peut parfois être cruelle. Des rapports sexuels réguliers ne font pas tout malheureusement, car ce n’est qu’au moment de l’ovulation que la femme est la plus apte à recevoir la vie. On estime qu’en moyenne, il faut environ 6 à 12 mois à un couple en bonne santé pour concevoir, et que les chances de fécondation par cycle sont d’environ 20 à 25 %. Ce pourcentage ne s’applique pas à toutes car il diminue avec l’âge. En effet, une femme de 25 ans a plus de chance de concevoir rapidement qu’une femme de 40 ans. Donc pas de panique si vous n’êtes pas enceinte au bout de 3 mois d’essais.

Quand le désir de grossesse se transforme en obsession.

Lorsque le désir de grossesse devient une obsession, nombreuse sont les femmes qui se jettent sur toutes les méthodes possibles et imaginables afin d’augmenter leurs chances. Entre courbe d’ovulation, méthode des glaires cervicales et test d’ovulation et de grossesse à gogo, comment réussir à faire la part des choses et ne pas tomber dans l’angoisse permanente.

 

Il faut savoir que les symptômes d’une grossesse ne sont pas forcément ceux que l’on croit. En effet, le corps peut parfois nous jouer de très mauvais tours. Seins qui tirent, maux de ventre et parfois même nausées, ces symptômes sont souvent ceux d’une grossesse mais ce sont également les symptômes de l’arrivée des règles. Alors pour être sure, mieux vaut encore attendre la date présumée des menstruations et faire un test si l’on à du retard, car dans tous les cas l’hormone de grossesse ( Beta HCG) n’est détectable qu’à partir du 14 ème voir 15 ème jour de grossesse minimum.

Quand consulter un professionnel, et quelles solutions en cas de problème de fertilité ?

Au bout d’un an d’essai infructueux dans le cas d’un couple sans problème de santé particulier, une consultation chez votre médecin généraliste ou chez un gynécologue peut être conseillée. Ceux-ci pourront vous orienter soit vers des traitements hormonaux afin de vous aider à concevoir ou vers des établissements spécifiques tel que les centres de PMA  (Procréation médicalement Assistée) afin de réaliser divers examens sur votre fertilité, pour déterminer avec vous les différentes solutions : Injections d’hormones , insémination artificielle, FIV  (Fécondation In Vitro), ICSI  (Intra Cytoplasmique Sperme Injection)