Quels sont les symptômes de la nidation ?

Quels sont les symptômes de la nidation ?

On considère le vrai début de grossesse au moment où l’embryon s’implante dans la paroi utérine : c’est la nidation. Et c’est d’ailleurs à ce moment là que tous les symptômes de grossesse font apparition. Il existe différents types de symptômes qui permettent de conclure que la nidation est en train de se dérouler.

Crampes ou nidation ?

Les crampes sont trompeuses, elles peuvent être des symptômes de la nidation ou un syndrome prémenstruel. Pour discerner les deux, à part un test de grossesse, il y a des différences subtiles entre les deux.

Avant de se poser la question « Quels sont les symptômes de la nidation ? », il faut savoir que scientifiquement, celle-ci est indolore et imperceptible. La nidation survient deux semaines après l’ovulation, bien après la date de règle prévue. Le blastocyste migre vers les trompes pour une durée de 6 à 12 jours. Une fois qu’il atteint l’utérus, des vaisseaux sanguins peuvent être rompus sur le site d’implantation pour provoquer quelques saignements.

Les symptômes de la nidation

Certaines femmes enceintes affirment ressentir l’implantation de l’embryon dans la paroi de l’utérus. Les symptômes sont généralement des tiraillements, des crampes intenses dans le bas ventre ou dans la région lombaire. La température tend généralement à s’augmenter et les douleurs mammaires apparaissent. Pour les plus sensibles, il y a des petites saignements rosâtres ou marron : en s’implantant dans l’endomètre, l’œuf rompt des petits vaisseaux sanguins.

Bien sur, il ne faut pas s’affoler, le saignement n’est pas abondant comme les règles menstruelles. Les personnes très sensibles peuvent être capable de ressentir ses symptômes. Cependant, ceux-ci peuvent également être causé par des réactions en cascade, des bouleversements hormonaux, …

D’autres signes clairs de la grossesse

Les pertes blanches sont très récurrentes dans la vie des femmes et on a du mal à les interpréter. Les pertes sont un mélange de sécrétion vaginales habituelles et des glaires cervicales. Après l’ovulation, on peut s’apercevoir qu’elles deviennent plus épaisses et opaques. Mais dans d’autres périodes, elles peuvent être claires et très abondantes.

Cependant, lorsqu’on observe une augmentation considérable de leur quantité habituelle, il faut se poser des questions. Dans un cas possible de grossesse, l’augmentation des pertes peuvent être considéré comme des signes de nidation.

On peut également interpréter comme signe de nidation d’autres cas : les envies de miction très fréquentes. Les seins deviennent sensibles et une tension est palpable avec une aréole et des mamelons. Certaines femmes peuvent également subir des coliques durant entre une et deux jours. Il y a des cas similaires comme les constipations, la diarrhée ou les aigreurs d’estomac. Au moment du réveil, les envies de nausées et de vomissements apparaissent plus fréquemment.