Solutions face à la faible lactation de la mère

Solutions face à la faible lactation de la mère

Devenir mère est l’un des plus beaux cadeaux qu’une femme peut obtenir. C’est d’autant plus merveilleux étant donné que la maman peut nourrir son bébé au sein. Toutefois, certaines mères peuvent souffrir du manque de lactation. Souvent source d’inquiétudes et de questionnements, ce n’est pas un cas isolé et les causes peuvent être diverses. Le mode de vie, le tabagisme et la fatigue sont autant de raisons qui font baisser la production de lait. Afin de résoudre ce problème pour le plus grand bien de bébé et de sa maman, éclairons certains points.

Comprendre le système de lactation

La lactation se produit suivant un mécanisme spécifique. L’hormone responsable de la production de lait est la prolactine. Cette hormone est libérée au fil des tétées de bébé. L’ocytocine est quant à elle une hormone responsable des contractions musculaires dans les seins. Ces contractions produisent le réflexe d’éjection du lait. Effectivement, les contractions permettent l’acheminement du lait dans les canaux lactifères vers le mamelon. Lors des toutes premières tétées, l’organisme de la mère ne sait pas encore quelle quantité de lait produire. A chaque fois que bébé se nourrit au sein, la production de lait se fait au fur et à mesure.

Les solutions liées à l’allaitement

Généralement, la meilleure solution face au manque de lactation réside dans l’allaitement. En effet, plus l’enfant tète, plus la production de lait augmente. Si malgré l’allaitement la production reste faible, il est préférable de procéder à la location de pompes tire-lait. Ce produit vous permettra de stimuler plus efficacement et quotidiennement votre production de lait. Grâce à cet appareil, (voir aussi ce site sur évaluation de produits santé bébé) disposera d’une bonne réserve de lait nutritif. Etant donné que le lait maternel peut être conservé (une journée au maximum), la mère pourra se déplacer librement. Les pompes tire-lait constituent un équipement médical que les mères peuvent utiliser de façon temporaire ou permanente. Lors de l’utilisation de cet appareil, il est recommandé de le faire pour les 2 seins pour maximiser la sécrétion lactée.

Les autres mesures à prendre

Si des inquiétudes subsistent chez la mère, il convient de prendre contact avec un spécialiste. Ce dernier saura orienter la mère sur les techniques d’allaitement et autres mesures favorisant la production de lait. Des mesures naturelles peuvent aussi être adoptées comme la consommation de fenouil ou de malte. Boire un litre et demi d’eau par jour est un bon moyen de s’hydrater et de contribuer à la stimulation de la lactation. S’occuper d’un enfant en bas âge peut être éprouvant. Le stress et la fatigue ne sont pas bons, ni pour la mère, ni pour le bébé. C’est pour cela que la mère doit prendre le temps de s’occuper d’elle. Un repos bien mérité et faire la sieste de temps à autre sont un bon moyen de regagner de l’énergie et c’est bénéfique pour la sécrétion lactée.