Récompense pour enfant bonne ou mauvaise idée ?

Récompense pour enfant bonne ou mauvaise idée ?

Dans cet article, nous allons nous intéresser à un système bien connu des parents : celui de la récompense pour enfant. Faut-il forcément récompenser sa progéniture pour un bon comportement ? La récompense doit-elle nécessairement être une source de motivation ? Voici quelques éléments de réflexion.

Enseigner à son enfant les bons comportements est loin d’être une chose aisée (voir a ce propos formation Montessori) . Et pourtant, cela est nécessaire pour l’aider à acquérir plus d’autonomie, mais aussi à vivre en société. En tant que parents, donner l’exemple est essentiel. Aussi, il faut adopter soi-même les bons comportements, de sorte à inciter l’enfant à faire de même.

Toutefois, les enfants ont leur propre caractère et parfois, leurs comportements nécessitent quelques réajustements. Pour les aiguiller vers une attitude plus adaptée, il est essentiel de comprendre la psychologie de l’enfant.

Le système de récompense : comment fonctionne-t-il ?

Le système de récompense consiste à offrir une surprise enfant en l’échange d’un bon comportement. Celle-ci doit satisfaire un de ses besoins et être proposée par le parent uniquement.

D’après le docteur en psychologie Thomas Gordon (1918-2002), la récompense doit être suffisamment attractive pour que l’enfant ait envie de « se soumettre à la volonté de l’adulte ». 

En outre, les conditions pour gagner la friandise doivent être à la portée de l’enfant. Sinon, ce dernier ne se donnera aucune peine pour l’obtenir et perdra même son intérêt pour la récompense en question.

Il est donc possible d’affirmer que le système de récompense est basé sur une relation de dominant (le parent) à dominé (l’enfant). En d’autres termes, le parent possède la force nécessaire pour soumettre son enfant à sa propre volonté. Vous en conviendrez, ce système ne peut constituer les bases d’une relation saine, entre le parent et l’enfant. D’autre part, la récompense représente une motivation externe. Quel est l’impact sur la réflexion de l’enfant ? C’est ce que nous allons voir.

La récompense : une motivation externe

C’est un fait : le système de récompense fonctionne et permet effectivement de modifier le comportement de l’enfant. Cependant, est-ce vraiment une bonne chose ? Prenons un exemple simple.

Si l’on dit à un enfant « Soit gentil avec ta petite sœur, et tu auras des pochettes surprises« , l’enfant va apprendre à bien se comporter avec la cadette de la famille, pour obtenir ce qu’il souhaite. En revanche, cette méthode ne lui permet pas de comprendre l’importance d’avoir un bon comportement avec les membres de sa fratrie. En d’autres termes, la récompense et le système de marchandage apprennent à l’enfant à obéir bêtement. Cependant, ces méthodes ne lui inculquent pas les valeurs de respect, de gentillesse et de partage, par exemple.

La confiance, plutôt que le système de récompense

Même s’il est possible (et même recommandé) d’avoir de petites attentions sans arrière-pensée pour son enfant, il est préférable de stimuler les bons comportements en lui accordant notre confiance. Il est donc préférable de dire « je pense que tu es capable d’être gentil avec ta petite sœur. J’ai confiance en toi et en ta gentillesse et je n’ai pas besoin de te promettre quelque chose ». Accorder sa confiance à son enfant, c’est aussi l’aider à construire son estime de soi.