Programme petite section : comment se déroule l’année scolaire ?

La scolarité est aujourd’hui obligatoire à partir de 3 ans. Toutefois, suivant certaines conditions, dès deux ans, un enfant peut intégrer la petite section maternelle.

Pas comme on ne le pense, la PS tient un rôle très important pour le développement intellectuel, physique et social d’un enfant. Pendant une année scolaire, leur cycle d’apprentissage s’étale sur une durée de 26 heures par semaine.

Qu’est ce qu’on apprend en petite section ?

L’apprentissage en petite section se focalise sur 5 points. Mais pour résumer, du début jusqu’à la fin de l’année scolaire l’enfant apprendra à :

  • S’adapter à la vie en société

La vie d’un enfant en classe serait très différente de celle qu’il rencontre à la maison. Principalement, on lui apprend la camaraderie et les manières de bien vivre avec autrui. L’instituteur lui initiera aussi à respecter et à comprendre les fondamentaux des règles sociales (acquisition de la propreté et connaissance des formes de politesse).

  • Avoir une petite notion en écriture

Pour faciliter son adhésion lorsqu’il sera en moyenne section, l’initiation à l’écriture compte parmi les activités de base en petite section. Pour ce faire, on lui enseignera à savoir tenir un crayon ou un feutre.  

  • Développer son sens de la créativité

Pour éveiller l’imagination d’un élève en PS, les activités se tournent principalement sur les chants, les comptines et la danse. Toutefois, le programme pourrait aussi comprendre les petites bases des travaux manuels.  

  • S’initier à la logique et découvrir le monde

En plus des petites activités scientifiques, le programme en PS inclus aussi différentes activités sensorielles. Grâce à ce programme, une fois en moyenne section, l’enfant pourrait plus facilement s’initier aux maths et à la science.

Comment se déroule une journée type en petite section ?

Sur les 26 heures de cours hebdomadaires, les activités seront très variées. Et bien évidemment, pour ne pas fatiguer l’enfant, chaque activité est toujours intercalée par un petit moment de repos. Aussi pour que les enfants puissent s’exercer sur l’appropriation du langage et l’immersion dans la vie sociale, on les laisse parfois jouer entre eux même. Et en guise de devoir à la maison ou devoir de vacance, les parents peuvent faire faire à leur enfant d’autres activités complémentaires à celles qu’on apprend à l’école.  Facilement accessible, on peut en télécharger gratuitement sur internet ou bien acheter des ouvrages spécialisés pour les petites sections.