Problème d’audition chez l’enfant que faire ?

Problème d'audition chez l'enfant que faire ?

L’ouïe est une faculté sensorielle dont l’enfant a besoin pour son développement à la fois linguistique et intellectuel. C’est par celle-ci que petit-à-petit, il trouve ses marques dans l’environnement qui l’entoure. Un trouble d’audition chez l’enfant peut alors être lourd de conséquences. Il faut donc surveiller la santé auditive de l’enfant pour déceler au plus tôt toute déficience, d’autant plus que la surdité peut passer inaperçue.

Dépistage des troubles auditif chez l’enfant

Chez l’enfant, le dépistage des troubles auditifs est complexe. Cela est difficile pour un pédiatre d’établir un diagnostic précis. Par contre, les médecins ORL, comme l’explique cet audioprothésiste à Gatineaua, n’ont pas de difficultés pour détecter la moindre défaillance auditive chez l’enfant, grâce à des outils adéquats. Par ailleurs, il est possible aux parents d’identifier certains signaux. Si l’enfant fait souvent répéter les phrases, a du mal à s’exprimer ou bien il est effrayé surtout la nuit, ces éléments peuvent indiquer une baisse de l’audition chez l’enfant. De plus si l’enfant se met trop près de la télévision en réclamant un volume élevé, ne répond pas systématiquement lorsqu’on l’appelle ou ne sursaute pas en cas de bruits forts et soudains. Il peut aussi arriver qu’il fixe beaucoup les visages des personnes qui lui parlent, il faut au plus vite emmener l’enfant auprès d’un médecin ORL pour faire des examens approfondis.

Les causes de la perte de l’audition infantile

L’enfant peut être amené à perdre l’ouïe à la suite d’une maladie infectieuse telle que les oreillons ou la rougeole. Cela peut également survenir à cause des médicaments hautement dosés. Les antibiotiques en cas de traitement de la pneumonie peuvent par exemple impacter l’audition de manière irréversible et peuvent engendrer jusqu’à la surdité totale. La plupart du temps, la déficience auditive est associée à des maladies congénitales.

Les gestes à adopter face à un enfant rencontrant un problème d’audition

Il est important de reconnaître les symptômes dès leur apparition. Il ne faut jamais minimiser les dépistages de surdité des nouveau-nés. Un suivi continuel est ainsi fait jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’âge de 3 ans. Les parents ne doivent pas hésiter à emmener l’enfant consulter un médecin ORL dès les premiers symptômes. En cas de perte auditive permanente chez les enfants, une aide auditive adaptée à leur âge doit être utilisée le plus vite que possible.

Tout d’abord, il est nécessaire d’adapter son mode de communication. Pour parler à un enfant présentant un trouble auditif, l’idéal est de lui parler de face, sans lui tourner le dos. Certains enfants essayent de lire sur les lèvres, aussi, il faut bien articuler lorsque l’on communique avec eux. Il est préférable de donner des consignes simples aux moyens de phrases courtes et de mots simples et faciles à comprendre et toujours s’assurer que l’enfant a bien compris. Les gestes simples et les expressions du visage lui facilitent également la communication.

Ensuite, il est fondamental de préparer l’enfant à chaque situation de groupe. En effet, la prise de parole en discussion de groupe se fait rapidement sans que l’enfant s’en aperçoive. Il peut alors très vite perdre le fil de la discussion et s’ennuyer.

Enfin, il faut être très patient et attentif. Un caprice ou une colère de l’enfant peut traduire une incompréhension de sa part.