Pourquoi utiliser un thermomètre auriculaire pour son enfant ?

Pourquoi utiliser un thermomètre auriculaire pour son enfant ?

Parmi les instruments médicaux qui permettent de prendre facilement la température de bébé quand il tombe malade, il y a le thermomètre auriculaire. Il est même l’un des plus utilisés actuellement. Vous allez tout de suite comprendre pourquoi il faut utiliser un thermomètre auriculaire pour son enfant ?

Un thermomètre innovant et performant

Thermomètre auriculaire pour bébé et enfant

Si auparavant, les parents se servaient des thermomètres classiques comme celui à mercure ou électronique pour connaître la température corporelle de leurs enfants, il en est tout autre maintenant. En effet, comme l’usage du premier qui contient une substance toxique s’avère être dangereux pour la santé si jamais il se casse, les résultats offerts par le second peuvent également être approximatifs.

Afin d’obtenir des chiffres exacts qui permettent de statuer sur la santé de l’enfant, il n’y a rien de tel que l’usage d’un dispositif plus performant comme le thermomètre auriculaire. Il s’agit effectivement d’un instrument développé par une technologique avancée, car à infrarouge. Il s’insère seulement dans le creux de l’oreille afin de prendre la température corporelle du bébé ou de l’enfant.

Le fonctionnement du thermomètre auriculaire

Le thermomètre auriculaire est qualifié d’innovant, car il enregistre la température émise par les tympans. En effet, c’est la partie du corps qui permet exactement de savoir si une personne a de la fièvre ou non. Connu comme le moyen le plus rapide pour s’en assurer, le thermomètre auriculaire s’introduit simplement dans l’oreille en tirant un peu le lobe vers l’arrière. 3 secondes environ suffisent pour avoir la température exacte. Son usage est cependant proscrit en cas d’otite du fait de la douleur localisée justement au niveau des oreilles.

Ses avantages d’usage

La plupart des modèles existants offrent une prise en main facile, avec un design ergonomique. Certains disposent aussi d’une fonction économie d’énergie et d’une alarme d’indication de fièvre au cas où le résultat affiché dépasse les 37, 5°C. D’autres modèles disposent en plus d’un écran LCD plus esthétique et lisible. Ils facilitent en outre l’enregistrement de la température, en une seconde à peine, autre leur design épuré et ergonomique.

Pour un confort d’usage optimal, des modèles de thermomètres auriculaires dotés d’un embout préchauffé existent également. Cela permet de rendre la sonde à une certaine température qui ne risque pas de gêner l’oreille de l’enfant et de s’approcher de la température interne corporelle pour une plus grande précision de la sonde. Leurs fabricants ont même poussé plus loin l’hygiène d’usage de leurs produits en dotant leurs modèles d’embouts jetables. Une autre option permet même d’interpréter de manière automatique, et ce, suivant l’âge du bébé, les résultats obtenus. Pour cela, il suffit aux parents de référer aux codes couleur indiqués sur la notice pour en comprendre facilement le fonctionnement.

L’unité de mesure à utiliser

Jusqu’à maintenant, l’unité de mesure la plus utilisée dans la plupart des thermomètres est le degré Celsius indiqué avec °C. Au niveau international, l’unité légale est pourtant le Kelvin, marqué sous le symbole K. D’autres pays comme ceux anglo-saxons utilisent même le Fahrenheit, l’échelle Rankine et l’échelle Réaumur. Pour ne pas compliquer la vie aux parents qui n’ont pas l’habitude de se référer à ces différentes unités de mesure, il vaut donc mieux rester sur celle de Celsius. Pas de panique, tous les thermomètres vendus dans l’union européennes sont paramétrables pour choisir l’unité de mesure de votre pays (le degré Celsius pour la France).

Pour aller plus loin, visiter le blog complet dédié au thermomètre bébé.