Quel mode de garde coûte le moins cher ?

garde enfant sur mesure

Vous cherchez à faire garder vos enfants, mais ne savez plus où donner de la tête entre la crèche, la nounou à domicile ou l’assistante maternelle ? Vous devrez en premier lieu tenir compte du mode de garde qui sera le plus adapté pour vous et votre bout de chou. Si vous disposez d’un budget restreint, vous devez opter pour la solution la moins onéreuse, mais qui s’accorde parfaitement à vos impératifs. Tour d’horizon des différents modes de garde et de leurs coûts.

La crèche

 

La crèche collective est la solution la plus prisée par les parents. Vos enfants seront accueillis dans un établissement subventionné par l’État. Bien que la crèche collective représente un moyen de garde assez économique, il vous sera toutefois difficile d’obtenir une place dans ce type d’établissement. Le tarif de la crèche varie en fonction des revenus mensuels des deux parents. Il existe également ce que l’on appelle des crèches parentales. Les places dans ces dernières sont rares, car elles n’accueillent qu’un nombre d’enfants restreint. De plus, les tarifs sont plus élevés que pour les crèches classiques. Vous pouvez aussi opter pour la crèche familiale qui vous propose les services d’une assistante maternelle pour s’occuper de vos enfants. Les tarifs varient aussi en fonction de vos revenus.

L’assistante maternelle

 

garde enfant domicileDe nombreux parents préfèrent confier leurs enfants à une assistante maternelle agréée, qui peut garder jusqu’à 4 enfants en même temps. Le tarif horaire peut  varier d’une assistante maternelle à une autre. Cette solution vous permet de bénéficier, dans le cadre de la Paje (Prestation d’accueil du jeune enfant), du CMG. Certaines assistantes maternelles n’acceptent pas de garder les enfants durant les vacances scolaires ou encore durant le mercredi. En tant que particulier employeur, vous serez soumis à de nombreuses obligations. Vous devez en effet établir un contrat de travail, déclarer votre employée, la rémunérer minimum au SMIC et plus encore.

La garde à domicile

 

Pour faire du babysitting chez vous, vous pouvez faire appel à une fille au pair. En plus de garder vos enfants, elle pourra passer les prendre à la sortie d’école, leur proposer son aide aux devoirs, etc. Si vous n’arrivez pas à trouver une personne de confiance pour garder vos enfants, vous pouvez faire appel à des prestataires de services à domicile, qui mettront une baby-sitter qualifiée à votre disposition. En fonction du contrat que vous aurez négocié, cette dernière pourra aussi prendre en charge certaines tâches ménagères, comme le ménage ou le repassage. Cette solution fait toutefois partie des modes de garde les plus chers, mais vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 50% des dépenses supportées dans l’année.

La garde partagée

 

Tout comme pour la garde à domicile, vous aurez une nounou à domicile pour s’occuper de vos enfants, à la différence près que vous allez la partager avec une autre famille, avec laquelle il faudra donc bien vous entendre. Les nounous ne possèdent pas forcément un CAP petite enfance et n’ont pas forcément suivi des formations obligatoires. Pourtant, leur rémunération est beaucoup plus élevée que pour une assistante maternelle. Vous bénéficierez aussi d’une réduction dépôt plafonnée si vous choisissez ce mode de garde.

Les aides proposées aux parents

 

Comme on a pu le voir, il existe différentes modes de garde pour les enfants de moins de 6ans.  Que l’on choisisse d’opter pour les services de garde d’enfant à domicile, d’une assistance maternelle agrée, par une crèche ou encore par une association ou une entreprise dédiée à cet effet, il reste que les questions de coût laissent toujours assez perplexes. Que l’on opte pour les uns ou pour les autres, ce qu’il faut savoir, c’est qu’il existe des aides proposées aux parents qui souhaitent recourir aux services d’une nounou ou d’une assistance maternelle. C’est notamment le cas du CMG, Complément de libre choix du mode de garde, qui donne droit à une prise en charge partielle de la rémunération du mode de garde. L’aide est proposée par mois et son montant est établi selon les ressources des parents et l’âge de l’enfant.

Si l’enfant est gardé en crèche alors les parents ne pourront pas directement toucher d’aides. Comme la Caf subventionne en partie ces établissements, l’aide sera moindre et est définie en fonction des revenus des parents, du nombre d’heures de présence de l’enfant en crèche et du nombre d’enfants à charge. Pour ceux qui choisissent la garde d’enfant auprès d’une assistante maternelle, il sera possible de prétendre à un crédit d’impôt d’une valeur de 50% des dépenses versées pour la garde. Pour espérer bénéficier de cette aide, il faudra néanmoins répondre à certains critères. L’enfant gardé devra être âgé de moins de 6 ans et être à la charge des parents. De plus, le crédit d’impôt est plafonné par enfant. Enfin, pour une garde par une nounou domicile, les parents peuvent recevoir un remboursement de 50 % des dépenses de garde par le fisc dans la limite d’un plafond annuel majoré par enfant à charge.