Couche lavable Avis et mode d’emploi

Couche lavable Avis et mode d'emploi

Plusieurs préjugés se font au sujet de l’usage des couches lavables. Entre leur unique design et fabrication, la plupart des mamans se pêchent plutôt sur les couches jetables. Certes, leur esthétisme ou diversité sur le marché laisse croire qu’il s’agit d’une meilleure option. Pourtant, en analysant de fond en comble, les couches lavables sont plus avantageuses pour la santé et le confort des bébés.

Couches lavables : économisez une petite fortune

 

De sa naissance à la propreté, l’hygiène de l’enfant nécessite dans les quatre mille cinq cents changes de couches. Ce qui implique qu’il faudra au moins 4500 couches jetables. La couche jetable coûte à elle seule 25 centimes. En effectuant le calcul, chaque maman se retrouve pratiquement à faire une dépense de 1125 Euros.

Les couches lavables, quant à elles, coûtent environ 25 € l’unité. Pour votre enfant, il vous en faudra une vingtaine. Ce qui vous fait un total de 500 euros. En y ajoutant un matériel de lessive, cela peut s’élever à 100 €. Au total, il ne vous faudra donc que 600 €, soit une économie de 525 € par rapport à l’usage des couches jetables. Cet avantage n’est pas unique !

Optez pour des couches qui protègent la santé de votre bébé

 

Les couches culottes ou couches jetables peuvent s’avérer dangereuses pour la santé du bébé. En effet, avec leur revêtement en plastique, elles constituent un énorme frein à la respiration cutanée au niveau des fesses du bébé. Cela entraîne chez les garçons, un réchauffement contant et important au niveau de leurs testicules. Cette situation peut facilement causer la stérilité du jeune garçon une fois devenu adulte.

De plus, les couches culottes jetables sont fabriquées avec certains composés chimiques qui permettent d’en accroître la capacité d’absorption. Le principal d’entre eux est le polyacrylate de sodium. Les expériences ont prouvé que ce produit est susceptible de causer certaines réactions allergiques, notamment cutanées.

C’est d’ailleurs pour cela, qu’il a été enlevé des serviettes féminines dès 1985 aux Etats-Unis. C’est une donnée générale que les langes à plier évitent à votre bébé de contracter des Erythèmes fessiers.

Un vêtement à part entière

 

Aujourd’hui, les couches culottes lavables ne sont plus assimilables à celles de l’époque de nos grandes mères. Elles viennent avec des designs différents et des motifs très chics, qui font d’elles des couches à montrer. Elles sont donc assimilables à une culotte. Ce qui n’est pas le cas pour les couches jetables, qui condamnent le bébé à rester emprisonner dans un vêtement.

Couches lavables : pensons aux générations futures

 

S’il faut utiliser, pour chaque bébé, un minimum de 4500 couches culotes jetables, imaginez le nombre de déchets que cela peut constituer. Le pire est qu’il s’agit de déchets non bio dégradables, et non de déchets bio dégradables. Pour s’en débarrasser, deux options sont possibles.

D’un côté, ces déchets pourraient être enterrés. Ce qui peut nécessiter plus de 500 ans, pour que ceux-ci se décomposent. D’un autre côté, on peut procéder à l’incinération de ces déchets pour en accélérer la décomposition. Mais là encore, la couche d’ozone en pâtira.

Plus encore, pour fabriquer ces couches culotes jetables, cela nécessite une importante quantité de bois, d’eau et d’or noir. On se rend donc compte que la fabrication de ces couches contribue à accélérer le déboisement et l’épuisement des ressources naturelles à l’instar du pétrole. Et ce, puisqu’il faut près d’un verre de pétrole pour la production d’une seule couche.

Les couches culottes lavables, quant à elles, se produisent à base de fibres naturelles. Même lorsqu’elles nécessitent certaines substances synthétiques comme la viscose, cela n’a pas trop d’effet sur la planète.

Il faut donc dire que les couches culottes lavables sont faciles à trouver. Certains sites en ligne comme Puerinature, vous proposent des couches de qualité adaptées à toutes les occasions (voyages, randonnée etc…) De plus en plus de femmes comprennent l’importance des couches lavables aussi bien pour leur bébé, que pour la limite de leur budget.